Travaux Publics, infrastructures, réseaux, voirie
Rejoignez-nous sur FACEBOOK

Assainissement et fosse septique

La fosse septique fait partie de l'installation d'assainissement individuel, elle n'est plus installée à ce jour. Le terme désigne les fosses toutes eaux, qui permettent la collecte des eaux vannes et ménagères. Un entretien régulier des installations est obligatoire à leur bon fonctionnement.

Différence entre fosse septique et fosse toutes eaux

L'assainissement non collectif est composé de plusieurs éléments, dont une fosse septique ou une fosse toutes eaux. La fosse septique n'est plus installée à ce jour en France, mais le terme est toujours utilisé pour désigner les fosses toutes eaux. Alors que la fosse septique ne reçoit que les eaux vannes (sanitaires), la fosse toutes eaux collecte également les eaux ménagères (cuisine, lavage). Dans les deux cas, les eaux de pluie ne doivent pas s'y écouler pour cause de variations de débit trop important.

Le bon fonctionnement d'un assainissement non collectif

Une fosse septique permet de traiter les matières solides par fermentation, sous l'action de bactéries anaérobies. Afin de maintenir l'activité bactérienne au sein de votre fosse septique, il est important de limiter l'utilisation de certains produits ménagers (javel, chlore, etc.) et de ne pas y jeter de produits chimiques (peinture, solvant, pesticide). Le bon fonctionnement de votre système d'assainissement est également maintenue par un phénomène associant polarité et gravité : la flottabilité des graisses et le dépôt des matières solides permettent un bon écoulement des eaux vers le système de filtration.

Entretien de votre fosse septique

Afin que votre fosse toutes eaux reste en bon état de fonctionnement et d'éviter toute accumulation de déchets, il est nécessaire de l'entretenir correctement. Il suffit pour cela de vérifier régulièrement que l'eau s'écoule correctement, grâce notamment aux regards de votre installation d'assainissement. Le curage des canalisations permet d'éliminer le tartre et les dépôts accumulés dans les conduits. Pensez à contrôler le niveau de votre fosse septique : lorsque les boues atteignent 50% du volume de la cuve, il est nécessaire de la faire vidanger par des professionnels (tous les 4 ans en moyenne).

Assainissement non collectif ou individuel

Il existe différents dispositifs d'assainissement non collectif ou individuel (ANC). Les plus répandus pour le traitement des eaux usées sont la fosse toutes eaux associée à un filtre (à sable, compact, zéolithe, etc.) et la micro station d'épuration.

L'assainissement collectif

Si un réseau d'assainissement collectif existe sur votre commune, vous êtes dans l'obligation de vous y raccorder sous 2 ans. Le raccordement au tout-à-l'égout demande l'intervention d'une entreprise agréée et l'accord de la mairie.

Diagnostic assainissement

Le diagnostic assainissement est obligatoire lorsque vous vendez un bien raccordé à un système de traitement des eaux usées individuel. Ce contrôle est effectué par le SPANC et remis au propriétaire et à la commune afin de les informer de l'état de l'installation.

Contact
  • TPAL
  • 5 imp. Jean Vilar
  • 11200 Lézignan-Corbières
  • 04.11.23.02.40
  • info@tpal.fr
  • La fosse septique fait partie de l'installation d'assainissement individuel, elle n'est plus installée à ce jour. Le terme désigne les fosses toutes eaux, qui permettent la collecte des eaux vannes et ménagères. Un entretien régulier des installations est obligatoire à leur bon fonctionnement.
Tous droits réservés (c) 2019 TPAL
TPAL intervient pour les collectivités, les entreprises et les particuliers 04.11.23.02.40